• Freyja, la belle Vane

    Après Odinn, je vais éclairer ce blog de mes lumières à propos d'une autre divinité importante du panthéon scandinave, à savoir la Freyja, également appelée Frøja, Freya ou encore Vanadis.

    "Vanadis" est également le titre d'une chanson du "one-man band" de Viking Black Metal allemand Falkenbach.

     

    Freyja était une déesse de la famille des Vanir, c'est-à-dire les dieux de la nature, des éléments et de la prospérité. C'est la déesse scandinave de la beauté, de l'amour, de la fécondité ainsi-que de la mort et de la victoire. Nous reviendrons sur cette complémentarité en temps voulu.

     

    Donc, Freyja n'est pas, contrairement à certaines idées reçues, la reine des Walkyries. Pourquoi? Car les Walkyries étaient les filles d'Odinn, le roi des Aseir. Or, Freyja est, comme je l'ai écrit plus haut, de la famille des Vanir. Cependant, elle vit à Asgard. Mais pourquoi? Car après la guerre qui opposa les Aseir aux Vanir, il y eu enfin la paix et, entre autre moyen de la sceller, il y eu des dieux de telle clan qui alla s'installer chez l'autre clan divin. Ainsi, Hoenir, l'un des deux frères d'Odinn, et le sage Mimir, se rendirent à Vanaheim (le monde des Vanir). Quant à Njord (dieu de la mer, de la pêche et de la prospérité), il partit vivre à Asgard avec ses deux enfants: son fils Freyr et sa fille Freyja, qui était des jumeaux. D'autant plus que les Walkyries chevauchent généralement des loups (et non des chevaux volants, contrairement à ce que laisse croire ce qui se révèle être en réalité une erreur de traduction). Or, Freyja avait comme moyen de locomotion un char tiré par des chats (les chats symbolisent la tendresse et la chaleur charnelle dans la mythologie germano-scandinave), et parfois un sanglier du nom de Hildesvini ("le sanglier de combat"), qui n'est autre que son amant humain Ottar déguisé en sanglier. Intéressant, et nous verrons bientôt pourquoi... elle possédait également un manteau en plumes de faucon afin de pouvoir voler.

    Freyja, la belle Vane

    Freyja et son principal moyen de locomotion: son char tiré par des chats

     

    Cette confusion vient peut-être du fait qu'elle partager la moitié des guerriers morts au champ d'honneur avec Allfader (Odinn). Mais pourquoi une déesse aussi sensuelle et lascive s'occuperait-elle de cela? Et bien c'est à son fameux collier de Brisingamen, que quatre nains lui ont forgé, en échange de quoi elle devait coucher avec eux. Or, Odinn convoité ce fameux collier, et a donc demandé à Loki (le "fourbe") de le voler à Freyja durant le sommeil de cette dernière, ce que ce Loki fit en prenant l'apparence d'une mouche (Loki était très doué pour les tromperies et les métamorphoses). Cependant, la tache ne fut pas si aisée que cela pour ce cher Loki, car Heimdall (le dieu de la vigilance, et le gardien d'Asgard), qui le prit la main de le sac et qui se battit donc contre lui, l'un et l'autre se métamorphosant en morse, en ours polaire, et caetera... Cependant, le combat prit fin à un moment et Odinn prit finalement possession du Brisingamen. Freyja y tenait absolument, mais Odinn la fit chanter, et accepta de lui rendre à une ou deux conditions : qu'elle couche avec lui (décidément, ces Vikings sont des chauds lapins. À côté, les Grecs peuvent retourner se rhabiller^w^) et qu'elle accepte de recueillir la moitié des guerriers morts au combat dans son palais. Or, Freyja, qui était dégoûté par ce chantage, mais prête à tout afin de récupérer le précieux Brisingamen, accepta. D'où son rôle complémentaire, voir antagoniste de déesse de l'amour et de la mort.

    Freyja, la belle Vane

    Freyja, se mirant dans un miroir avec son collier Brisingamen au cou ("Mon préciiiiiiiiiieux")

    Par Thalia Took sur DeviantArt

     

    Je tiens à rappeler que Freyja avait comme frère jumeaux Freyr (Frey, Froh ou Frikko), le dieu de la fertilité, de la prospérité, de l'agriculture ainsi-que de la pêche, avec lequel il y a parfois une confusion. Par exemple, pour le vendredi (Friday ou Freitag) on pourrait également croire que ce jour était consacré à Freyr, car il faisait partie de la trinité divine la plus important de la mythologie scandinave, constituée de Odinn, Thorr et Freyr. Or, quand on regarder la succession des jours, ça donne ça:

    Mercredi/Wednesday/Mittwoch= le jour d'Odinn ou de Wotan.

    Jeudi/Thursday/Donnerstag= le jour de Thorr ou de Donner.

    Vendredi/Friday/Freitag= le jour de Freyr ou de Freyja.

    De plus, Freyr avait également un sanglier avec lui, dont il se servait parfois comme monture. Ce sanglier avait des soies d'or et se nommait Gullinbursti ("Soies d'Or"). Il a était forgé par les deux frères nains Brokk et Sindri (ou Brokk et Eitri, ce qui ne manquera sûrement pas de rappeler quelques souvenirs aux adeptes de Age Of Mythology). On peut donc déduire que le sanglier symbolise la prospérité chez les Scandinaves, vu que c'est un animal qui accompagne deux dieux de la fertilité, et que c'est également un sanglier (nommé Säerimnir) qui est tué chaque soir par le cuisinier du Walhalla afin de nourrir les Einherjar*. Sauf que ce sanglier ressuscite chaque matin (c'est pour mieux être mangé le soir, mon enfant... ^^).

    Freyja, la belle Vane

    Freyr et son sanglier Gullinbursti

     

    Bref, on peut penser qu'il y a une sorte d’hermaphrodisme concernant les jumeaux Freyr et Freyja (hermaphrodisme=confusion masculin-féminin). Or, cet hermaphrodisme semble être de famille, puisqu'il concerne également les parents de Freyr et de Freyja, à savoir Njord, le dieu de la mer, et sa femme Nerthus, une déesse-mère germanique citée entre autre par l'écrivain romain Tacite (1er siècle après J.C. (après Jésus Christ, pas après le "Joli Calvin" ^^)). En effet, le culte des deux dieux se confond parfois jusqu'à ne former qu'une seule divinité, avec cependant deux facettes: l'une féminine (Nerthus) l'autre masculine (Njord), au point de suggérer le fameux hermaphrodisme, basé sur l'opposition et la confusion entre le féminin et le masculin... qui se retrouve chez les deux descendants jumeaux de Njord et de Nerthus: Freyr et Freyja. Comme quoi: tel père/mère, tel fils/fille! ^w^

    Freyja, la belle Vane

    Le deux en un fraternel Freyr/Freyja ^^

     

     

    Freyja est non seulement une déesse de la fertilité et de la nature, mais c'est également une puissante magicienne. En effet, les Vanirs maîtrisaient le Seior, qui est un art de sorcellerie redoutable conférant Vanirs le pouvoir de prédire l'avenir ainsi-que de contrôler l'amour, la vie, la mort et l'intelligence. Elle transmit ce pouvoir aux Aseirs en arrivant à Asgard. Odinn notamment assimila très bien les pouvoirs de Freyja, allant jusqu'à surpasser les Vanirs eux-mêmes. Or, vous vous rappelez sans doute que Odinn et Freyja sont amants? Je trouve ça intéressant à souligner, car chez de nombreux peuples au-delà du fameux "Limes", la femmes sont souvent décrites dans les mythes comme des initiatrices des hommes, qui leur enseignent notamment la magie, la sagesse et parfois même la force. Les rapports sexuels sont les principaux moyens de transmission entre les femmes et les hommes à qu'elles initient. Au fait, ce sont les chrétiens qui ont inversé la tendance en faisant des femmes les élèves soumises des hommes (merci à vous, amis cathos: grace à vous, nous sommes devenus machos* ^^).

     

    Freyja, la belle Vane

    Freyja par Gustav Klimt

     

    Freyja, la belle Vane

    Freyja avec Odin

     

     

    *= C'est de l'ironie, okay?!! Je le précise, car je n'ai pas envie de me faire violer par les femens (humour!!!). 


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 02:13

    bien documenté !

    2
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 02:17

    ce sanglier a-t-il un lien de parenté avec SÄRIMNER, le cochon d'Odin ? ou peut-être les mots "cochon et sanglier " ont ils été traduits de la même façon ?

    3
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 12:45

    Merci Peache.

    Pour ce qui est de Särimner, c'est certainement de lui dont j'ai parlé à la fin de mon article. Quant à moi, j'ai vu que Särimner était plutôt un sanglier, mais il y a peut-être dans ce cas là une confusion entre "cochon" et "sanglier", qui sont parfois traduits pareil. Ceci dit, ce n'est pas la première fois qu'il y a des erreurs de traductions de ce styles, voir même plus grosses encore que celles-ci.

    Par exemple, si les walkyries sont souvent représentées chevauchant des chevaux volants, c'est en fait une erreur de traduction, car elles chevauchaient en réalité des loups géants. Encore une drôle d'erreur de traduction!

    4
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 22:59

    de rien c'est un plaisir. J'ai quelque peu parlé des Dieux Nordiques sur mon blog ( sous les titres " les animaux d'Odin" et "Odin, dieu parmi les Dieux, ses femmes, ses enfants " .

    Bonne journée  

    5
    Mercredi 30 Juillet 2014 à 18:39

    C'est également un plaisir pour moi de lire votre blog, qui a l'air fort riche et complet. J'ai en effet lu certains de vos articles sur la mythologie nordique, et je pense m'inspirer quelque peu de l'article sur "les animaux d'Odin".

    Bonne fin de journée, et bonne continuation

    6
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 09:53

    Bonjour.

    Article très complet sur la déesse la plus célèbre des Norses. J'ai cependant réagi à quelques-unes des données exposées, en particulier sur deux points. 
    Je ne suis pas certaine que Freyja ait eu tant d'aversion que ça à accueillir les guerriers tombés au combat. Si on reprend ses sphères d'influence à la lumière de ses origines et en les comparant à celles d'autres déesses de la beauté/fertilité/amour et guerre/destin des panthéons "indo-européens", je ne peux m'empêcher de lui trouver une parenté avec Innana (Sumer) ou Ishtar (Assyrie et Babylone), Shauska (hittite), et en remontant plus haut, Aditi (hindoue), ou en descendant, Aphrodite, dont le rôle a été dédoublé chez son mari. Freyja, comme l'indique le nom Vanadis, est une dise, du sanskrit dhisana : entité féminine très ancienne, relative à la déesse-mère préhistorique, maîtresse de la fertilité et de la mort. Donc, la voir comme la première des Valkyries ne me choque pas, puisque ces dernières aussi sont des dises, tout comme les Nornes. 
    Par ailleurs, les données au sujet de Brisingamen, les coucheries avec les nains, le chantage d'Odin etc... viennent toutes, à ma connaissance (qui n'est pas exhaustive) du "dit de Sörli". Certes, il s'agit d'un texte qui existe, mais qui est bien tardif (XVème) et semble avoir été rédigé par des prêtres chrétiens bien sûr evhéméristes en vue, en partie au moins, de discréditer les divinités nordiques, même si Freyja était réputée bien avant cela comme une bombe sexuelle (cf La Lokasenna). Les seules traces fiables (ce n'est que mon point de vue) que je connaisse de cet épisode et du rôle de Freyja comme partageant les Occis avec Odin sont la mention du combat d'Heimdall et Loki déguisés en phoques, dans la Husdrapa (citée par Snorri Sturluson dans le Skaldskaparmal, chapitre VIII), et les Grimnismal (strophe 14), où il est indiqué que Freyja choisit la moitié des morts, point. 
    Bref, tout ça pour dire que j'accorde plus de crédit aux écrits de Sturluson, sans être snorrilâtre, et aux textes anciens (au moins antérieurs au XIIIème) qu'aux œuvres plus tardives de prosélytes suspects, et que j'ai tendance à penser que si le-dit Snorri avait disposé de données aussi croustillantes sur le sujet, il n'aurait pas manqué d'en faire part, tout en considérant qu'il existe une probabilité que les moines aient eu accès à des textes que Snorri ignorait. Alors, si vous avez d'autres sources et références, je prends volontiers :)

    Pour ce qui est de Saehrimnir, on le trouve généralement mentionné comme "sanglier" dans les traductions (ne pratiquant pas moi-même le norois, Boyer, Dillman et Renaud-Krantz me semblent assez dignes de confiance, chez les francophones, ainsi que d'autres, chez les anglophones...). Le cochon était l'aliment, le sanglier, le symbole de la profusion alimentaire, et Saehrimnir (noir de suie) est certainement de la même famille que Gullinbursti et Hildisvini, dans la même symbolique : une version de la prospérité un peu plus martiale que le cochon.

    A bientôt, bien cordialement.

    7
    E Haakonson
    Vendredi 16 Juin à 16:39
    Bonjour. Mais tu connais Freya?? Enfin je veux dire vraiment ? Pas a travers des bouquins?
    Tu va lui parler par la pratique du Seidr? (en V.A).
    Il y a des truc qui sont juste quand même je pense au fait qu'elle vit avec son frère a Asgard, c'est une chose qui m'avais surprit quand j'ai commencer a pratiquer. (Nombre d'Asatrù pense qu'elle est avec Freyr a Vanaheimr) Alors qu'il entretient les jardins "Folkvangr" la bas.
    Et tu affirme qu'elle n'est pas la Reine des Valkyries. L'a tu déjà vu en Armure a Asgard ? Demande lui directement. C'est comme cette histoire Chrétiennes qui fait coucher Odin avec Freya pour son collier. C'est pas le Odin que je connais, en plus c'est son arrière petite fille. (Odin-Saga- Skadi - Freya).
    Et Odin n'est a rien a faire des possessions matériel. Si tu le connais comme moi, tu saurait ça.
    Mais il y a tellement eu de mélange avec des histoires chrétiennes (dans le bu de diaboliser) que de nos jours il y a en quelque sorte des "Ragots" qui circulent.
    Autrement tout le reste est bien. Très bon sujet cela dit. J'ai toujours du plaisir a lire sur les Mythe et mes Dieux.
    C'est super constructif les Livres mais c'est encore mieux de recouper les information en Directe avec les Dieux quand on pratique le Seidr.

    Bonne continuation.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :