• L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    Allez hop, je vous offre une version "remastérisée" de mon article de juin 2014 intitulé "L'Outre-Limes chevelu". Si je fais ça, c'est pour l'améliorer, car non seulement il y a des fautes d'orthographe, mais aussi des tournures de phrases, des images et autres que j'aimerai améliorer. Donc voilà...

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    Devinez qui c'est celui-là?

     

     

    Vous l'avez peut-être remarqué, mais souvent, les peuples "outre-limes", que ce soit les Celtes, les Vikings, les Amérindiens ou d'autres, ont souvent les cheveux longs, que ce soit les hommes ou les femmes. Alors, pourquoi? "Mais, et pourquoi pas ?", ai-je presque envie de répondre. L'une des premières réponses possibles serait de dire que c'est pour des raisons esthétiques, car c'est beau, ou que c'est "trop la classe". Ce n'est pas moi qui vais dire le contraire en tout cas, en grande partie car j'ai moi aussi les cheveux longs. ^^

     

    "Parité capillaire":

     

    Et puis il y a un autre argument peut-être un peu plus constructif,  pour défendre ces hommes aux cheveux longs : celui de la "parité capillaire". Autrement dit : "Les femmes ont bien les cheveux longs, alors pourquoi les hommes ne pourraient pas en faire de même? Après tout, dans les deux sexes, les cheveux poussent de la même façon". Ceci dit, on peut aussi dire la même chose pour défendre le fait que certaines femmes aient les cheveux courts, car si les hommes les ont courts, pourquoi les femmes s'en priveraient elles forcément? C'est vrai quoi !

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    La parité capillaire elfique

    Source : Elrond et sa fille Arwen dans "Le Seigneur des Anneaux"

     

    Au fait, tout ça me fait penser à une phrase du chef Sioux Lakota Luther Standing Bear (Ours Debout) à propos de son cursus dans l'école pour amérindiens (plus faite pour les abrutir que pour les éduquer, entre nous) à propos de certains griefs physiques et psychologiques qu'il a subit là-bas : "Notre premier grief fut d'avoir les cheveux coupés. Les hommes Lakotas ont toujours porté les cheveux longs et les anciens de la tribu portent encore les cheveux de cette manière. Tout d'abord, en entendant la règle, certains des garçons les plus âgés parlèrent de résister; ensuite, réalisant l'inutilité de leur geste, ils 'y résignèrent. Mais pendant plusieurs jours, après avoir été tondus, nous nous sommes sentis bizarres et mal à l'aise. Si l'argument avancé était vrai, à savoir que les enfants avaient besoin d'être dépouillés, pourquoi les filles n'avaient-elles pas subi le même traitement que les garçons? La vérité, c'est qu'ils voulaient nous transformer; or les cheveux courts étant la marque distinctive de l'homme blanc, on nous l'imposa, alors que lui-même conservait sa propre coutume de se laisser pousser les poils du visage". Comme quoi se faire couper les cheveux peut être une vraie "torture" pour certain(e)s, comme si on les amputait d'une partie de leur corps, de leur âme ! (Rien que ça? Oui, rien que ça !)

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    Franchement, quelle allure ! De quoi il aurait l'ai tondu? De rien !

     

    Signe de puissance:

     

    Se faire couper les cheveux peut également être un grief, voire une "torture" dans le cas où avoir les cheveux longs est un signe de puissance. Or, chez les "hommes blancs", la coupe en brosse n'a pas toujours été de rigueur. Par exemple, chez les peuples germano-scandinaves, avoir une longue chevelure était un signe de puissance et de virilité, ce qui explique pourquoi les guerriers, et surtout les nobles, mais aussi les hommes libres en général, avaient souvent les cheveux longs. En effet, les cheveux étaient considérés comme étant les détenteurs de la puissance, ou du "Mund" dans les traditions païennes germaniques. On retrouve également cette vision un peu chez Grecs, car c'étaient les hommes libres qui avaient les cheveux longs (et la barbe) alors que les esclaves avaient souvent les cheveux courts, en signe de soumission et d'asservissement, comme une sorte d'humiliation. On retrouve cette thématique de l'affaiblissement par le coupage des cheveux même dans l'Ancien Testament, avec l'histoire de Samson, le héros à la force surhumaine et à la puissante chevelure, qui est trahit par Dalida (la salope!) qui lui rase la tête et lui crève les yeux pendant son sommeil (Je ne sais pas ce qu'il avait fumé pour ne rien sentir, mais en tout cas ça devait être du lourd). Ainsi, à son réveil, le colosse est affaibli et à la merci de ces ennemis, mais demande en dernière volonté à Dieu (qu'est-ce qu'il ne faut pas faire!) de lui redonner sa force surhumaine afin de lui permettre de terrasser ses ennemis.

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

     Un guerrier viking à la puissante chevelure !

    Source : Rollo dans la série "Vikings"

     

    De plus, on retrouve cette tradition chez les rois Francs, qui portaient les cheveux longs en signe de puissance et de pouvoir, même après la christianisation du peuple Franc et la disparition apparente de l'ancien paganisme. Ainsi, lorsque Pépin le Bref, le maire du palais (sorte de ministre) de Chilpéric (le dernier "roi fainéant") renversa ce dernier, il le fit emprisonner dans un monastère, et le fit tondre (et crever les yeux?).

    Bref, les Germains et les Vikings, il ne faut les emmerder avec leurs cheveux, OK?! Les cheveux longs étaient donc, pour résumer, un symbole de puissance, de virilité et de liberté. Idem pour la barbe, qui était d'ailleurs souvent portée par les Celtes, les Germains, les Scandinaves, les Finnois ainsi-que les Slaves et les Baltes durant l'Antiquité et le Moyen-Age. Ainsi, les dieux scandinaves tel-que Odinn, Týr et Thor (respectivement Wotan et Donner chez les Germains) sont souvent représentés chevelus et barbus, Thor étant roux, certainement pour symboliser sa force et sa virilité! Donc, chevelus, barbus, et fiers de l'être!

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    Luka, ancien membre du groupe de Pagan/Folk Omnia, qui porte superbement bien sa longue chevelure, dans un style celtique et tribal. Effectivement, les anciens Celtes portaient souvent la barbe et les cheveux longs eux aussi.

     

    Proximité avec la nature:

     

    Les cheveux peuvent également traduire un lien fort avec la nature. Car réfléchissons un peu: naturellement, si les humains se laissent pousser les cheveux, ils finissent par être longs. Après, ça pousse plus ou moins bien, plus ou moins vite, et c'est plus ou moins beau. Or, beaucoup des peuples cités plus hauts, tel-que les Celtes, les Slaves, les Finnois et les Sioux, sont proches de la nature, et vont jusqu'à la vénérer. Le fait de se laisser pousser les cheveux peut également être associé aux arbres qui poussent librement dans les forêts non maîtrisées par l'être humain. Ainsi, les Romains surnommaient la région de la Gaule s'étendant des Pyrénées au Rhin la "Gallia Comata" (ou la "Gaule Chevelue"). La Gaule Chevelue doit son nom latin soit aux nombreuses forêts qui s'y trouvaient, soit aux cheveux souvent longs de ses habitants gaulois. Donc, vue sous cet angle, porter les cheveux longs est quelque chose de naturel, de non artificiel et d'authentique, car lié à la nature. N'oublions pas non plus que les hommes préhistoriques, qui étaient sûrement très proches de la nature, avaient sans doute les cheveux plus ou moins longs (en particulier au Paléolithique, après, c'est une autre histoire).

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    Un jeune homme de Neandertal, arborant un style pur et authentique, où la chevelure et les vêtement de peaux s'harmonisent naturellement

    Source : Laghou, le personnage principale de la bande-dessiné française "Néandertal"

      

    Authenticité et anti-conformisme:

     

    Pour ce qui est de "l’authenticité" du port des cheveux longs, on peut également l'associer à la volonté d'être anticonformiste et original. La large majorité des hommes ayant les cheveux courts dans notre société moderne occidentale, avoir les cheveux longs lorsque l'on est de sexe masculin laisse rarement indifférent, que ce soit en mal ou en bien. Après l'émancipation de la femme dans les années 1920, avec la mode de la "garçonne" (cheveux courts, jupes courtes et moulantes, et caetera...), pouvons-nous parler de "l'émancipation de l'homme" dans les années 1960-1970, avec la mode "new age" (cheveux longs, tuniques longues, vêtements bouffants, et caetera...). Donc, avoir les cheveux longs suppose une certaine liberté d'esprit, pour assumer et montrer cette différence, en dépit des préjugés et des moqueries con-formistes. Cependant, alors qu'il était encore assez fréquent de croiser des hommes aux cheveux longs étaient dans les années 1980 et même au début des années 1990, ils se sont faits beaucoup plus rares depuis les années 2000, comme si pour être bien, les hommes devaient avoir forcément les cheveux courts ou rasés, sous peine de passer pour des déviants ou des ratés (en France du moins, dans d'autres pays européens, comme les pays scandinaves, l'Allemagne ou même l'Espagne et l'Italie, les cheveux longs chez les hommes sont plus courants).

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    Dans des pays tel-que la Pologne pourtant, les hommes aux cheveux longs ne sont pas si stigmatisés que ça, en témoigne par exemple le mannequin Bartek Borowiec (si vous trouver un mannequin célèbre de sexe masculin portant les cheveux longs en France, surtout faite moi signe !) 

     

    Ce que l'on peut dire également, c'est que, depuis que les hippies ne sont plus légions, c'est parmi une autre minorité bien particulière que l'on trouve le plus de mecs chevelus, à savoir celle des métalleux. Or, nous autre les hardos, on est pas très "fashion" en général, pour ne pas dire carrément marginaux. Pour dire, le Metal n'est quasiment jamais diffusé à la radio ou à la télé (en France du moins), il n'y a aucun groupe de Metal aux Victoires de la musique (idem) et enfin, le peu de fois où les médias parlent "enfin" de nous, c'est pour nous taxer, entre autre, de "zombies sataniste néo-nazis assoiffés" (idem derechef). Mais bon, tout ça n'est pas bien grave, car l'important, c'est d'aimer sa musique, de l'écouter, d'y prendre plaisir, de s'éclater aux concerts... à d'assumer du mieux que l'on peut notre appartenance à la culture métalleuse, que ce soit en portant des t-shirt ou des sweats aux motifs de nos groupes préférés, des vestes à patchs... ou les cheveux longs. Pourtant, ce que j'écris là est à nuancer, car il y a également des métalleux aux cheveux courts, voir sans cheveux, tout en étant un métalleux authentique. Bref, il n'y a pas de règles ! Cependant, beaucoup de métalleux ont les cheveux longs quand même!

     

    Le port fréquent des cheveux longs parmi les métalleux peut également s'expliquer en partie par l'influence grandissante de thématiques historiques et mythologiques, notamment liées aux Celtes, aux Germains, aux Slaves, aux Vikings ou encore aux Finnois. Je pense notamment au Pagan Metal, au Folk Metal et bien sûr au Viking Metal, où le port des cheveux longs est d'autant plus justifié par la volonté d'un retour aux sources antiques, médiévales et païennes, que nous avons put évoquer plus haut. Le tout, avec une autre volonté qui est celle de créer quelque chose de nouveau avec. C'était déjà ce que faisait les romantiques (les adhérents au mouvement littéraire du Romantisme) au XIXème, en voulant briser les règles stricts d'autrefois tout en s'inspirant du passé antique et médiéval, en redonnant vie au Druidisme ou à l'Odinisme par exemple. Or, si vous regardez des images d'auteurs romantiques, ces derniers ont souvent les cheveux longs, et sont anticonformistes, un peu comme les gothiques et les métalleux d'aujourd'hui Or, le mouvement gothique (issu du "Post-Punk" du début des années 1980) s'inspire beaucoup de la littérature gothique du XIXème siècle, et il n'est pas rares que les gothiques aient les cheveux longs.

    L'Outre-Limes chevelu ("remastering" de juillet 2015)

    Sami Hinkka (à gauche) et Petri Lindros (à gauche) du groupe Ensiferum, digne représentant du Folk Metal... Et des chevelus Finlandais vikings dans l'âme !

     

     

    L'un des plaisirs avec les cheveux longs (surtout quand on est métalleux/métalleuse) : le headbanging !

    Chanson : Alkonost (Pagan/Black Metal symphonique de Russie)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :