• Pseudo-antiracisme bien-pensant

    Bonjour ou bonsoir,

     

    Si je prends la plume ici et maintenant, c'est pour m'exprimer sur une chose qui m'énerve un peu beaucoup en ce moment : c'est l'hypocrisie de certaines personnes se disant "anti-racistes", notamment dans le milieu "bobo bien-pensant".

    Je m'explique : Avec ces personnes, par exemple, si vous critiquer les Asiatiques ou les Amérindiens en faisant des généralités (du genre "je ne les aime pas", "je n'en ai rien à faire", "bon, on parle d'autre chose?"...) ils ne vous en voudront absolument pas, et peut-être même qu'ils défendrons votre point de vue ("C'est leur droit", "il faut les comprendre", "ce n'est pas leur truc", etc...). Par contre, si vous faite tenez des propos dix fois moins dénigrants que ça vis-à-vis des Juifs, des Noirs ou des Arabes, vous vous faites ipse facto taxer d'intolérant, voir de raciste ou même de "sale nazi".

    C'est à croire qu'être racistes envers les Juifs, les Noirs ou les Arabes est un crime contre l'humanité, tandis que l'être envers les Asiatiques n'est pas trop grave, et qu'être raciste vis-à-vis des Amérindiens ou des Aborigènes n'est pas grave du tout. Il faut croire que pour ces gens, qui se disent contre le racisme et pour l'idée comme quoi "Nous sommes tous égaux", ne sont pas si anti-raciste ni aussi égalitariste qu'ils ne le prétendent, puisque à bien les entendre, les Juifs valent plus que les Noirs et que les Arabes, qui eux-mêmes valent plus que les Asiatiques ou les Amérindiens.

    J'en ai plus qu'assez de ces bien-pensants qui nous traitent de monstres sans coeur si l'on est pas touché comme eux par la souffrance des "peuples martyrs" (juifs, arabes...) mais qui semblent trouver normal d'être indifférents, voir méprisant vis-à-vis des Aborigènes d'Australie ou des Amérindiens, se défendant parfois en affirmant qu'ils ne peuvent pas "accueillir toute la misère du monde"... Mais que nous, nous devons accueillir la "misère" qui les arrangent.

    Je parle des Amérindiens, car ces "braves gens", ne semblent pas gêner de croire que ces derniers sont tous à porter des grandes coiffes de plumes comme on en voit dans les westerns ou à vivre dans des tipis. Mais étrangement, si on leur dit que tous les noirs portent des os dans le nez ou vivent presque nus dans des cases, ils crient immédiatement à l'ignominie raciste. Ils ne semblent pas non plus complexer d'affirmer comme véridiques de clichés beaucoup plus dégradants tel-que "Les Amérindiens attaquaient tous des trains", tandis qu'ils seront offusqués si jamais les Amérindiens eux-mêmes affirment que tous les Occidentaux sont des Nazis ou pratiquent la corrida. La lutte contre les clichés racistes, c'est quand ça arrange ces messieurs et ces mesdames apparemment !

    Pseudo-antiracisme bien-pensant

    Je tiens à rappeler que les peuples Amérindiens (car il y en a plusieurs, et non pas un seul contrairement à ce que certains bien-pensants semblent croire) sont très différents les uns des autres et sont très variés en fonction des régions ou des groupes ethniques. Affirmer qu'ils se ressemblent tous ou qu'ils sont tous comme ceci ou comme cela est aussi stupide, blessant et arbitraire que de l'affirmer pour les peuples africains, asiatiques ou européens. Mais bon, quand ces braves gens comprendront...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Mai à 03:01

    Bonjour Luxiferum,

    Je reviens par curiosité sur ton blog. Et je tombe sur cet article, avec lequel ma foi, je suis plutôt d'accord. Il est vrai que l' "anti-racisme" de certains est à géométrie variable, voire très variable. Il est vrai aussi que parfois, l'anti-racisme et la défense d'un peuple (au sens "groupe religieux", "groupe affirmant une revendication territoriale" du mot "peuple") peuvent amener à des idéologies franchement peu recommandables. On l'a bien vu après le 11/09, subitement, les USA étaient "les seuls coupables des attentats" par le biais de théories fumeuses basées sur des rumeurs infondées... et il fallait trouver un coupable "idéologique" qui aurait "profité des intérêts" des attentats. Un plat de nouilles inextricable.

    (pourtant, nous autres Français, ne sommes pas exemplaires en la matière, membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU et parmi les plus gros marchands d'armes... bref.)

    La chose est toute autre : dans les trois camps, Américains, Israéliens comme Palestiniens, il y a des extrémistes, des intégristes religieux, appelant à la violence ou commettant la violence, et comme toujours, ce sont les extrémistes qui discréditent tout un "groupe" (et c'est valable pour tous les groupes, culturels, spirituels, religieux, politiques, ...) Mon meilleur ami, qui a vécu et travaillé un an en Israël, me dit souvent que d'après ce qu'il a vu sur place, la paix bilatérale paraît très peu probable à moyen terme... car si la majorité des deux populations veulent la paix, les extrémistes jettent de l'huile sur le feu. Et pour ceux qui ont dit "Ce qu'il faudrait à la France, c'est une bonne guerre", ils n'ont pas vu Gaza de leurs yeux, après un bombardement.

    "La guerre est faite par des gens qui ne se connaissent pas mais qui s’entre-tuent, au nom de gens qui se connaissent, mais qui ne s’entre-tuent pas : ces derniers ramassent juste les bénéfices."

    Quand tu fais le parallèle entre la décomposition des mouvements altermondialistes et révolutionnaires face à la montée en puissance des théories du complot (lesquelles fournissaient un ennemi tout désigné, et des soutiens/relais médiatiques franchement théocratiques, voire dictatoriaux...), tu comprends pourquoi les mouvements "alter" sont en perte de vitesse d'une part, et gangrenés par le complotisme pour certains, donc décrédibilisés aux yeux de la majorité de la population.

    Surtout quand des mouvements identitaires soi-disant "païens" s'inspirent de la décroissance ou de la simplicité volontaire pour investir un village paumé... alors que leurs membres, sur des forums "amis", prétendent vouloir "emporter l'élection municipale" après une décennie sur place. Et ce sont autant mes ennemis que les tiens. Le paganisme ne mérite pas ça.

    Tu vois, cela existe dans toute chose.

    Par rapport à la phrase "On ne peut accueillir toute la misère du monde", oui, c'est ambigu. Veulent-ils dire qu'ils ne peuvent pas accueillir la misère dans leurs "beaux quartiers" ou leurs "quartiers canaille", quartiers des centre-villes perclus de gentrification, de commerces "bobos", aux prix nécessairement prohibitifs ? Cela dit, si tu prends l'exemple des Roms, est-ce que celles et ceux qui les soutiennent veulent les accueillir chez eux ? Rien n'est moins sûr ! Pour autant, vu que la Roumanie et la Bulgarie sont des pays membres de l'UE depuis quelques années, chaque Rom porteur d'une carte d'identité de ces pays peut voyager comme il l'entend dans l'espace Schengen. Même si tous ne vivent pas de délinquance, de vols, de trafics... certains le font. Et à Grenoble, j'en avais marre d'être alpagué sans arrêt pour "Une petite pièce s'il vous plaît" ou "une pétition pour les enfants sourds et muets"... Dans ce genre de cas, tu apprends très vite à garder une main sur ta besace et à réagir par la défensive, sans frapper pour autant bien sûr : un séjour au poste de police n'arrange rien. Ici en Bretagne rurale, on est vraiment tranquilles pour ça, on n'a pas ce genre de problèmes, pas même de mendicité.

    Honnêtement, j'ai le sentiment de faire une "bonne action" quand je discute avec un Traveller (jeunes mecs et filles qui vivent en camion aménagé), si je peux l'aider à trouver un endroit où se poser, une borne de services pour l'eau, un magasin, une administration, ça me fait plaisir ! Parce que je me sens proche d'eux, en confiance, et je sais que pour la grande majorité d'entre eux, ils préfèrent la débrouille à la charité et au vol... rien que pour rester dignes, libres, et leur idéal de vie accompli, comme une rupture avec le système.

    Voilà... Au plaisir de te lire. Puissent les Dieux me pardonner mon comportement regrettable envers toi. Beaucoup de choses ont changé. Libre à toi de m'écrire... ;)

    - Antonin "Troll"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :