• Que sais-je sur le panthéon slave? (2ème partie)

    Précédemment sur le blog "Sous l’œil de Morrigan": Les Slaves, avant l'évangélisation de leur terres et de leur peuples, avaient un panthéon riche en dieux et en déesses, que certains vénèrent à nouveau de nos jours au sein de la Rodnoverie. Ainsi, nous avons vu les noms, les apparences, les fonctions et les attributs de certains dieux parmi les plus importants du panthéon slave, à savoir Rod, Svarog, Perun, Vélès et Svantovít (ces quatre derniers dieux faisant partie du "Triglav" de Svarog). Donc, reprenons là où nous nous étions arrêté.

     Et si mon petit résumé du précédent épisode n'a pas suffit pour vous rafraîchir la mémoire, voici une chanson du groupe de Pagan/Folk Metal russe Grai afin de vous réveiller les esgourdes.

     

    6- Svarog a une bien charmante épouse, nommée Mokocha. Il s'agit de la déesse du tissage et du filage, bref, des tâches féminines (ne vous inquiétez pas, les femmes slaves n'étaient pas pour autant de simples femmes soumises, car elles avaient leur place dans la société et jouissaient de libertés que n'avaient pas les femmes chrétiennes de l'époque). Mokocha est aussi la déesse de l'abondance et des récoltes. Mokocha est une déesse-mère liée à l'eau et à la terre, et c'est elle qui tisse les fils du destin, aidée en cela de Dolia (dieu ou déesse protectrice des hommes et incarnation de la chance et du bonheur) et de Nedolia, ce qui n'est pas sans rappeler d'autres triptyques de déesses ayant la même fonction dans d'autres mythologies indo-européennes, tel-que les Moires grecques, les Parques romaines ou encore les Nornes germano-scandinaves. 

      

    Que sais-je sur le panthéon slave? (2ème partie)

    La généreuse Mokocha 

     7- Stribog, fils de Svarog, est le dieu des vents. D'ailleurs, les vents sont parfois nommés dans les légendes les "petits-fils de Stribog". Stribog a une double apparence: celle d'un vieillard aux cheveux blancs, et l'autre celle d'un jeune homme ayant les gouslis (des instruments à cordes pincées traditionnels slaves, que possède également Vélès), et étant armé d'un arc et de flèches. Son animal "totem" ou emblématique est l'oiseau Stratim (la mère de tous les oiseaux et gardienne du soleil, qu'elle garde sous son aile la nuit et qu'elle relâche le matin afin d'offrir la lumière au monde). Stribog avait plusieurs enfants et petits-enfants, dont Posvit, le dieu de la tempête, Dogoba, le dieu du beau temps et du vent agréable, Poloudennik, le dieu du vent du midi et Polounotchnik, le dieu du vent de minuit. 

    Que sais-je sur le panthéon slave? (2ème partie)

    Stribog

     

    8-  Rod eu deux autres fils très différents: l'un est Bélobog, le dieu du soleil, de la lumière, de la chance et du bonheur; son frère Tchernobog, quant à lui, est le dieu du mal, de la nuit et des ténèbres. Les deux frères sont en lutte permanente, ce qui symbolise la succession du jour et de la nuit: jour... nuit... jour... nuit...! (Okay! he). Bélobog avait tantôt l'apparence d'un cygne blanc, tantôt celle d'un vieillard de blanc vêtu avec une barbe blanche et un bâton de pèlerin. Il est souvent accompagné d'un chien ailé (kawaaaï ^w^). Pour rendre hommage à Bélobog, les dieux construisaient ses temples sur des collines exposées au soleil. Ses temples étaient décorés d'or et d'argent en abondance, de sorte à ce qu'il ne reste aucun endroit non éclairé. Les gens faisaient (et font certainement encore dans le cadre de la Rodnoverie) des festins et des jeux pour honorer le dieu de la joie et du bonheur Bélobog. 

     

    Que sais-je sur le panthéon slave? (2ème partie)

     Bélobog (kawaï le chien ailé* ^w^) 

      

     9- Quatre sœurs régissent les différents moments de la journée selon les Slaves païens: Zaria-Zarénitsa, ou Zaria, la déesse du matin et de l'aube; Poloudnista, la déesse du jour; Vetchorka, la déesse du soir; et Kupalnitsa, la déesse de la nuit.

    Poloudnista, l'une des quatre sœurs, est la déesse du jour. Elle se présente comme une jeune femme vêtue de blanc aux longs cheveux flottants. Elle apparait notamment aux mortels à midi, afin de rappeler à ceux qui travaillent dans les champs que c'est l'heure de se reposer. Poloudnitsa punit celles et ceux qui continuent de travailler à midi en leur envoyant des rayons de soleil. Kupalnitsa, quant à elle, avec l'aide de Sémargl (un dieu ayant l'apparence d'un chien avec des ailes d'aigle), donna naissance aux jumeaux Kupala (le dieu de l'été, des fleurs et du feu) et Kostroma (la déesse du printemps, de la fertilité et de l'eau). Comme quoi la zoophilie n'était pas vraiment un tabou chez les divinités slaves!

      

    Que sais-je sur le panthéon slave? (2ème partie)

    Gare à ceux ou celles qui font des heures sup' à midi, car Poloudnitsa les frappera à coup de soleil 

     

    10- Un autre dieu très important n'est autre que Dajbog, le dieu du feu, du soleil et des moissons. Fils de Svarog lui aussi (décidément, ce sont de vrais lapins ces dieux Slaves ^vv^), il est beau, fort, lumineux... et blond. Il donne aux humains la force, la santé, la sagesse, l'intelligence et la maîtrise. Il est considéré comme l'ancêtre des Russes, voir des Slaves, et c'est lui qui aurait inventé le calendrier et la mesure du temps. Certaines légendes soutiennent que c'était jadis un héros, et qu'il serait devenu un dieu par la suite. Il y a une histoire "zarbi" à propos de Dajbog: sa femme Marena, fille de Lada (la mère des dieux, la femme de Rod et la déesse-mère) et déesse du mal et des ténèbres qui, selon les légendes, essaie tous les matins de tuer Dajbog le soleil. Cependant, elle finit toujours par reculer, car elle est effrayée par la beauté et la puissance lumineuse du dieu solaire. En gros, une déesse maléfique qui essaie de tuer son mari le dieu solaire! o_o  

    Que sais-je sur le panthéon slave? (2ème partie)

    Le beau et lumineux Dajbog 

     

    Pour clore cette article, rien de tel qu'une chanson de Arkona rendant hommage à un autre dieu solaire de la mythologie slave, nommé Yarilo.

    Cette chanson bénéficie d'une introduction et d'une traduction de Darkitude The Watcher! \m/

     

     

    * Ce chien ailé qui accompagne le dieu Bélobog est peut-être à rapprocher d'un autre dieu slave nommé Sémargl, qui aurait lui-même l'apparence d'un chien ou d'un loup avec des ailes d'aigle. J'écrirai un article sur ce dieu mystérieux et ses origines, ce qui permettra entre autre d'alléger un peu cet article qui est plus fourni que je ne l'aurai cru. :) 


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :